Publicite

Santé: Séguéla, les populations de la tribu Karani appelées à fréquenter les centres de santé

Les populations de la tribu Karani, un regroupement de trois villages, ont été exhortées à une fréquentation assidue des centres locaux de santé au cours du lancement des ‘’journées de communication et de sensibilisation sur la santé maternelle et infantile, la vaccination et l’hygiène’’ dimanche dans la localité de Gbémazo située à 91 km de Séguéla, le chef-lieu de la région du Worodougou.   
Publicite

« L’objectif de ces journées est de dire à nos mamans d’aller à l’hôpital. Mamans, quand les enfants aussi ne vont pas bien, amenez-les à l’hôpital. Ne restez pas sur les préjugés (…). Ce n’est pas la meilleure approche », a déclaré le secrétaire exécutif de la mutuelle ‘’Actions pour le développement de Gbémazo (ADG)’’, le directeur du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG), Bakary Sanogo. 

Autrefois ensemble de sept villages, le Karani est aujourd’hui constitué de Kondogo, Karaba et Gbémazo, après que les autres, par la nécessité du développement, aient décidé de se regrouper, rappelle-t-on. 

Ces journées qui se dérouleront du 04 au 06 août en partenariat avec la Boston University, aux USA, porteront sur diverses thématiques dont la vaccination et la sensibilisation sur la santé maternelle et infantile, le premier jour, l’hygiène, l’assainissement et la protection de l’environnement, le deuxième jour, ainsi que l’art, la culture et le sport, le troisième jour. 

« Je voudrais vous inviter, chers parents, à aller à l’hôpital pour les consultations médicales. Ne restez pas à la maison quand vous êtes malades. Femmes de Gbémazo, de Kondogo et de Karaba, allez à l’hôpital pour vous faire soigner. (…) Prenez soin de vous, même quand vous pensez que vous n’êtes pas malades », a, pour sa part, préconisé le ministre de la Santé, Dr Aka Aouélé, non sans inviter les populations à contribuer à l’assainissement de leur cadre de vie et à adopter une bonne hygiène de vie. 

Dans la même optique de cette campagne de sensibilisation, cinq femmes assidues au Centre de santé rural (CSR) de Gbémazo ainsi que cinq bébés qui ont respecté le calendrier vaccinal ont reçu des dons en nature et en numéraire de la part de l’ADG et du ministre Aka Aouélé. 

Selon l’infirmier et la sage-femme de cet hôpital, la structure enregistre un faible taux de fréquentation dû en partie aux préjugés des populations qui ont un fréquent recours à la médecine traditionnelle et ne s’y rendent que face aux complications. 

Outre ces journées organisées depuis quelques années, la mutuelle ADG, créée il y a trois ans, a mené plusieurs autres actions dont les constructions d’un château d’eau, d’une école maternelle et d’un centre de santé. 



Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1757112 : 1.68 mb
MEMORY : 1498696 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.