Publicite

Santé: Tabou, en dépit du don de l’ambulance, l’Hôpital Général de Tabou souffre toujours de nombreux autres problèmes

Hors d’usage depuis plus d’un an, l’ambulance de l’Hôpital Général de Tabou a été remplacée par une nouvelle. La remise de cette ambulance médicalisée, « don d’Amadou Gon Coulibaly », Premier Ministre de la Côte d’Ivoire, a été faite ce samedi 1er Juin 2019 par le Secrétaire d’État Félix Anoblé et en présence de Klaibe Julien, Député-maire de Tabou, des autorités administratives et coutumières du département de Tabou. 
Publicite

« Lorsque le Premier Ministre a été saisi de la nécessité de doter l’Hôpital Générale de Tabou d’une ambulance, malgré la situation économique difficile que connait notre pays, sous l’inspiration du Président de la République, il n’a pas hésité à offrir cet outil précieux parce qu’il s’agit de sauver des vies (…) Cette ambulance vous a été gracieusement offerte. Évitez qu’elle fasse l’objet de location », a mis en garde le Secrétaire d’État Félix Anoblé remettant à Sihindou Coulibaly, préfet du département de Tabou, les clefs de l’ambulance toute neuve ainsi que cinq lits d’hospitalisation pour l’Hôpital Général de Tabou, des fruits, a-t-il dit, du «leadership éclairé » du Député-maire de Tabou.

Profitant, Félix Anoblé, représentant du Premier Ministre, a exhorté le Conseil Régional de San Pedro à doter l’Hôpital Général de Tabou d’une enveloppe devant lui permettre de faire face à ses besoins en carburant. 

Ce geste hautement apprécié et salué par les populations et le corps médical de la Cité du Djibetoa n’occulte cependant pas les difficultés que connait l’Hôpital Général de Tabou, un établissement sanitaire vieux de 100 ans.

Un bloc opératoire vétuste et n’étant plus adapté aux réalités du moment, un service des urgences devenu exigu, une absence de clôture et un besoin en personnel spécialisé surtout en gynécologie. Ce sont entre autres les difficultés de l’Hôpital de Général de Tabou. Des problèmes qui, semble-t-il, sont connus de tous et sont en train d’être traités au fur et à mesure.

Pour l’heure, une chose reste sûre : L’ambulance médicalisée, don du Premier Ministre à l’Hôpital Général de Tabou, permettra à en point douter de réduire la mortalité lors des évacuations médicales qui, selon Dr Coulibaly Sylvain, se faisaient par le biais de l’ambulance du District sanitaire ou par des particuliers.   



Paula K. avec Foua Bi, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1693328 : 1.61 mb
MEMORY : 1481392 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.