Publicite

Santé: Une vingtaine de cadres supérieurs de la santé formés au programme de lutte contre le paludisme du gouvernement américain

Le Gouvernement des États-Unis à travers l’Initiative Présidentielle de lutte contre le Paludisme (PMI) finance le premier cours de paludologie en Côte d’Ivoire à l’endroit de 25 cadres supérieurs de la santé, qui se tiendra à Yamoussoukro du 03 au 21 février 2020. 
Publicite

Des cadres des districts de Touba, Tai, Jacqueville, Nassian, Dabakala, Fresco, Touleupleu, Grand Bassam, Zouan-Hounien, Kouibly, Bouna, Oumé, M’batto, Sinfra, Duékoué, Gueyo, San Pedro, Adzopé, Adjamé-Plateau-Attécoubé et Bongouanou, sélectionnés par une procédure d’appel à candidatures participeront à ce cours.

L’objectif est de permettre à ces cadres supérieurs, notamment les directeurs départementaux, les responsables de la planification des services de santé au niveau des districts sanitaires et les acteurs impliqués dans l’offre de soins de santé de primaire, de mieux coordonner et suivre: (i) l’épidémiologie du paludisme, (ii) le processus du contrôle vers l’élimination du paludisme, (iii) la gestion des interventions de lutte contre le paludisme, (iv) le partenariat et la mobilisation des ressources et (v) le suivi et l’évaluation des interventions de prévention et de prise en charge des cas.

Dirigée par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et mis en œuvre conjointement avec les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) depuis 2018 en appui au Programme National de Lutte contre le Paludisme, PMI finance ce cours afin de doter les ressources humaines en santé de la Côte d’Ivoire d’outils appropriés pour planifier et évaluer les interventions de lutte contre le paludisme.

PMI poursuivra ses efforts avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme afin de doter les ressources humaines en santé de la Côte d’Ivoire, des outils appropriés pour lutter contre le paludisme et permettre aux populations Ivoiriennes de mieux contribuer au développement de leur pays.

Pour rappel, le paludisme est la première cause de consultation et d’hospitalisation en Côte d’Ivoire. Il est responsable de 40% des causes d’absentéisme en milieu scolaire et professionnel et de 50% de perte de revenu agricole.

Le paludisme est aussi la cause de 33% de décès en milieu hospitalier. Principale cause de mortalité chez les enfants en Côte d’Ivoire, le paludisme est endémique dans le pays toute l’année, avec des pics pendant la saison des pluies.

Casimir Boh/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1711728 : 1.63 mb
MEMORY : 1490888 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.