Publicite

6è CAN de Maracana à Bamako : ‘’le Mali a réussi un grand coup’’ (Charlemagne Bleu)

Le Président de la Fédération Internationale de Maracana Associations (FIMAA), l’Ivoirien Bleu Charlemagne, a dressé, lundi, le bilan de la 6è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Maracana, estimant que cette discipline a fait un ‘’bond qualificatif au Mali’’ qui a ‘’réussi, un grand coup’’ dans l’organisation de la compétition du 18 au 22 octobre.
Publicite


Saluant cette ‘’parfaite’’ organisation, le président Charlemagne Bleu a exprimé sa ‘’satisfaction’’ aux autorités sportives et politiques du Mali qui se sont ‘’impliquées au plus haut niveau ‘’ pour la réussite de la compétition.

‘’Nos amis maliens ont réussi un grand coup’’, a-t-il apprécié soulignant qu’ ‘’ils  ont profité de l’expertise ivoirienne pour bien goupiller cette organisation’’. Au plan sportif, M. Bleu a noté que ‘’les deux compétitions (ndlr : Seniors et Vétérans) ont atteint le sommet’’.

‘’J’ai été agréablement surpris par la prestation de la Guinée et surtout du Canada qui étaient à leur première participation. Je pense sincèrement qu’avec le rendez-vous de Bamako, notre discipline a fait un bond qualitatif. Nous avons fait du chemin, en tout cas’’, s’est convaincu le patron du Maracana mondial.

Par ailleurs, président de la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines Associées (FIMADA), Charlemagne Bleu s’est, également, réjoui du ‘’double sacre des Eléphants maracaniers’’, vainqueurs de la CAN des Séniors et des Vétérans.

‘’C’est la confirmation de notre domination impeccable. La Côte d’Ivoire a le droit d’être gourmande dans cette compétition. En attendant que les Maghrébins et Européens ne rentent véritablement en jeu. Il faut que nous marquions pour le moment notre territoire sur cette discipline dont nous sommes les précurseurs’’, a dit M. Bleu avec un brin d’humour, reconnaissant que ‘’ça n’a pas été facile cette fois-ci’’.

A en croire le président de la FIMAA, la Côte d’Ivoire a été proposée par les sept fédérations africaines pour ‘’accueillir en août 2018 la 7è édition que le Gabon devrait abriter’’.

‘’En réponse à cette sollicitation, nous avons souhaité nous en référer d’abord à nos autorités compétentes. Nous avons jusqu’au 15 novembre 2017 pour nous prononcer’’ a-t-il indiqué dans l’attente d’une ‘’rencontre avec le ministre des Sports et des Loisirs, François Albert Amichia, afin d’échanger avec lui sur cette question brûlante’’, a conclu Bleu Charlemagne.

HS/ls/APA
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1741760 : 1.66 mb
MEMORY : 1524992 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.