Comment la Côte d’Ivoire s’est-elle qualifiée pour les JO de Tokyo ?

Tout le monde attendait cet événement sportif depuis des mois et le moment est enfin arrivé : les Jeux Olympiques de Tokyo ont débuté le 23 juillet dernier pour se terminer le dimanche 8 août 2021, avec un an de retard et beaucoup de craintes autour de l’organisation de cette immense fête du sport.   

Du côté de la Côte d’Ivoire, l’engouement était clairement au rendez-vous pour suivre la compétition dès son lancement et pour cause : parmi les athlètes qui ont eu la chance de rejoindre la compétition au Japon, on retrouvait l’équipe de football, portée par de jeunes talents d’exception. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses ont bien démarré pour l’équipe des Eléphants : après avoir battu l’Arabie Saoudite pour leur premier match, les joueurs ont réussi à arracher un match nul face au Brésil, ce qui leur a notamment permis d’accéder à une jolie récompense de la part du ministre Danho Paulin. Mais comment en est-on arrivé là ? Comment la Côte d’Ivoire a-t-elle obtenu sa place aux JO ?


Le football et la Côte d’Ivoire à l’honneur aux JO !

Une qualification qui date de 2019

Pour retrouver le moment qui a permis aux joueurs de football ivoiriens d’obtenir leur précieux ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo, il faut faire un sacré bond dans le passé : c’est en effet en novembre 2019 que tout s’est joué. Cela faisait donc près de deux ans que les joueurs attendaient la compétition avec impatience !
Et clairement, le tournoi olympien se faisait d’autant plus attendre du fait que la qualification n’avait pas été simple à obtenir : pour décrocher leur place pour les JO (12 ans après une participation à l’édition de Pékin en 2008), les joueurs ivoiriens avaient dû montrer qu'ils maîtrisaient à la perfection les coups de poker (peut-être plus que les mains de poker) puisqu'ils ont obtenu leur ticket pour Tokyo à l'issue d'une épreuve de tirs aux buts très stressante. On le sait, et l’Euro 2020 qui vient de se terminer n’a fait que confirmer cela, l’étape des pénaltys, c’est souvent une étape qui fait appel au mental des joueurs et à leur capacité à surprendre l’adversaire. En la matière, l’équipe de Côte d’Ivoire avait su tirer son épingle du jeu en s’imposant face au Ghana avec 3 tirs réussis contre 2, après un match nul à deux partout.

Une qualification liée à la CAN

La qualification des joueurs ivoiriens pour les Jeux Olympiques 2020 se sont déroulés dans un contexte particulier : en réalité, ces derniers étaient lancés dans un autre tournoi, qui permettait dans le même temps de gagner une place pour Tokyo : la CAN U23. Ainsi, c’est en gagnant en demi-finale de cette compétition que les Eléphanteaux ont décroché ce qui constitue seulement leur deuxième qualification olympique. Une sacrée prouesse, donc !
Une prouesse qui avait été notamment permise grâce aux efforts de deux joueurs en particulier : l’avant-centre Youssouf Dao, qui avait signé un doublé permettant à son équipe de prendre l’avantage à deux reprises, et le gardien de but Ira Tapé, qui avait eu le talent et la force mentale d’arrêter trois pénaltys adverses lors de la séance fatidique des tirs au but.


Tout s’est joué aux tirs au but.

L’équipe s’était ensuite malheureusement incliné face à l’Egypte en finale, sur un score de 2 à 1, après une performance qui avait tout de même laissé une très forte impression et qui pouvait donner de l’espoir pour les compétitions à venir, dont les JO tant attendus.

Une équipe forcément jeune et très motivée

Après près de deux ans d’attente, de rêves et d’espoir, les Eléphanteaux se sont finalement lancés dans la compétition officielle à Tokyo. Enfin ! Un rêve éveillé pour tous les joueurs sélectionnés, c’est certain.
Faire partie du tournoi de football masculin des Jeux Olympiques est un rêve pour tout footballeur : le Français Mbappé a fait savoir à plusieurs reprises qu’il rêverait de participer à l’événement, et des grands noms comme Messi, Ronaldo ou encore Eto’o ont déjà remporté cette compétition pas comme les autres, qui n’a rien à envier (ou presque) au Mondial, à l’Euro ou encore à la CAN. En cela, faire partie des seize nations présentes est déjà un exploit pour tous les joueurs ivoiriens.
Des joueurs qui n’en sont d’ailleurs qu’au début de leur carrière puisque le règlement du Comité International Olympique n’autorise que les joueurs de moins de 23 ans à prendre part à la compétition, du moins du côté du tournoi des hommes, à l’exception de trois joueurs qui peuvent être plus âgés. Une chose est sûre donc : pour l’ensemble de l’équipe, la participation aux Jeux Olympique n’est qu’une étape vers d’autres belles choses. Et notamment, vers une prochaine Coupe d’Afrique des Nations !

Laisser un commentaire

PEAK : 1740408 : 1.66 mb
MEMORY : 1523224 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.