Conflit ASEC-FIF : La Fédération Ivoirienne de Football blâme l’ASEC d’Abidjan et son PCA, Roger Ouégnin

Malgré les avertissements de Me Roger Ouégnin le jeudi dernier, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a fini par blâmer l’ASEC et son PCA, conformément à ses principes et à ses règlements généraux. La décision de blâme a été prise après une réunion expresse de la commission de discipline de la FIF, le vendredi 21 septembre 2018.

Les décisions prises à l’encontre de Me Roger Ouégnin

A l’issue de la convocation du conseil de discipline, le vendredi dernier, la FIF a décidé de blâmer le patron des Jaune et Noir, Me Roger Ouégnin, ainsi que le club pour être entré en « rébellion ».  En application combinée des articles 8, 21, 22, 24, 25, 31, 50, 72, 110 et 111 du code disciplinaire et 134 des règlements généraux et des dispositions du règlement spécial de la compétition, la commission de discipline a décidé, en ce qui concerne Monsieur Roger Ouégnin :

-De lui infliger un blâme ;
 
-De lui infliger une interdiction de stade pendant douze (12) mois, mais à compter de la notification de la présente ; que cette interdiction vaut pour tous les stades sur le territoire national comme à l’étranger ;

-De lui infliger une amende de cinq (5) millions FCFA ; il lui est imparti un délai de sept (7) jours à compter de la notification de la présente décision pour s’acquitter intégralement de ladite amende. 

Les sanctions contre le club

Les sanctions de la FIF s’appliquent également au club lui-même. Ainsi, l’ASEC d’Abidjan se voit punie de la hardiesse de son PCA. La FIF a décidé :

-De lui infliger une suspension de participer à la super coupe Félix Houphouët Boigny (qu’il avait boycotté cette année) pour une durée de deux ans (deux saisons) ; 

-De lui infliger une amende de cinq (5) millions FCFA ; Il lui est imparti un délai de sept (7) jours à compter de la notification de la présente décision pour s’acquitter intégralement de ladite amende ;

La commission de discipline a prévenu le club et son PCA des sanctions encourues s’ils ne respectaient pas les décisions prises. En outre, elle leur a signifié qu’ils avaient trois (3) jours pour introduire un recours à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1726480 : 1.65 mb
MEMORY : 1521880 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.