Publicite

FIF/Candidature unique de Sidy Diallo: Salif Bictogo dénonce un «braquage électoral»

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)
Le président du Conseil d’Administration du Stella Club d’Adjamé (Commune d’Abidjan) Salif Bitogo dont la candidature à l’élection de la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a été rejetée par la Commission électorale pour "dossier incomplet", a dénoncé un "braquage électoral" en perspective, invitant à être en "adéquation" avec les textes de l'instance fédérale.

M. Bictogo par ailleurs, Président de la Conférence des présidents de clubs de football compte prendre "d'autres dispositions pour que les statuts soient respectées". "Les dispositions sont prises pour que l'instance fédérale mondiale ( la FIFA) puisse recevoir notre plainte", a-t-il ajouté.

"Quand on vient à l'article 41 , on dit on fait acte de candidature et non un dépôt de candidature. On peut donc déposer les documents 30 jours avant le scrutin. Ils auraient déjà pu répondre à ma lettre.(….)Selon nos statuts, la commission électorale devait être installée depuis 2012 et qu' on vient vous nommer le président de cette commission en 2015,ce dernier devait reconnaitre cette erreur surtout quand on a été ministre des sports", a poursuivi M. Bictogo en parlant du Président de la Commission électorale, Philippe Légré.

"Dans les dispositions transitoires, le code électoral utilisé pour 2011 n'est plus valable. Pourtant, il est utilisée en 2016. Il devait être établi un nouveau code électoral, ce n'est pas fait (…).Même quand on veut faire un braquage électorale, il faut être en adéquation avec les textes. Tout ce que nous demandons, c'est de pouvoir bien interpréter les textes que nous nous sommes données » a par ailleurs ajouté le président des « Mangnans » d'Adjamé évoluant en ligue 2 du championnat de football.

Le Président sortant de la FIF, Sidy Augustin Diallo a été retenu comme candidat unique à sa propre succession après le rejet du dossier de Salif Bictogo. L'annonce a été faite, lundi après-midi, par le Président de la commission électorale, Philippe Légré, par ailleurs ex-ministre des sports et loisirs.
Pour cette commission, Salif Bictogo a fourni "un dossier incomplet qui n'est pas conforme aux prescriptions des articles 11 du code électoral et 41 des statuts de la Fédération Ivoirienne de Football".

L'Assemblée générale élective de la Fédération ivoirienne de football (FIF) est prévue le 20 février prochain.
SY
 
SY/ls/APA

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1723264 : 1.64 mb
MEMORY : 1504224 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.