Publicite

Foot : l’Assemblée générale du 21 novembre de la FIF rejetée par Koné Cheick

Koné Cheick Oumar et Dao Mamadou ont tenu une conférence de presse, ce 11 novembre, à Abidjan-Plateau. Les deux présidents de club sont formels. Sidy Diallo étant forclos, les assemblées générales du 21 novembre sont illégales. Ils ont donc saisir la justice pour les suspendre.

Lors de cette conférence de presse Koné Cheick Oumar, a déclaré que, " Sidy Diallo est déchu. Il est illégal et ne peut parler au nom des clubs de football. Il ne peut alors pas convoquer une Assemblée générale. Le rendez-vous de Yamoussoukro est donc illégal".
  
Il dit être encore plus scandalisé d’entendre Sidy Diallo annoncer la modification des statuts de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), "Sidy veut tripatouiller nos textes. Ayant déjà tenu une Assemblée générale ordinaire en juin dernier, les textes ne lui permettent pas de faire une autre dans la même année. Surtout qu’il est déjà dans le faux pour avoir fait une assemblée générale ordinaire en janvier. Alors, Sidy veut modifier les articles 34 et 35. Il va réécrire les articles lors d’une assemblée générale extraordinaire, pour lui permettre de faire autant d’AGO possibles par année. Et, après validation des nouveaux statuts, il va les utiliser pour faire une Assemblée générale ordinaire, le même jour. C’est machiavélique. Nous ne sommes pas des moutons", a décrié le candidat à la Présidence de la FIF.
 
Avant de poursuivre que " C’est à cette Assemblée générale ordinaire que Sidy veut mettre en place la Commission électorale que nous réclamons depuis longtemps. Seulement, il fera du faux parce que le code électoral n’est pas écrit. Sans Code électoral, omment les membres de la Commission seront élus, quels sont les critères pour être membres de cette Commission ? ", a-t-il questionné.
 
Aussi, a-t-il indiqué, " Nous avons introduit un référé devant le tribunal d’Abidjan pour suspendre les assemblées générales du 21 novembre 2015. Le juge de référé, aussi juge de l’urgence, est compétent pour se prononcer".
 
Il conclure ses propos en stipulant que " l’affaire sera portée devant la FIFA. « Nous allons aussi saisir la FIFA. Nous allons demander à la Commission éthique de la FIFA de déloger Sidy Diallo du football ».

Penouel D / akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1712744 : 1.63 mb
MEMORY : 1490880 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.