Publicite

Football - CAN 2017 : la Côte d'Ivoire bute sur le Togo

Déception pour le tenant du titre ivoirien, logiquement tenu en échec par le Togo (0-0) pour son entrée en lice au terme d'un match terne.

La Côte d'Ivoire débute cette CAN 2017 par un résultat mitigé, un nul (0-0) contre le Togo qui la contraindra à hausser le ton face aux deux autres adversaires du groupe, la RD Congo et le Maroc qui s'affrontent lundi soir (20 heures).

Ce résultat illustre le chantier auquel doit faire face le tenant du titre, dont la copie a été nettement insuffisante ce lundi pour espérer mieux que ce point pris face à une vaillante formation togolaise. S'ils n'ont que rarement été mis en danger sur le plan derrière, les Ivoiriens se sont montrés très poussifs dans leur jeu d'attaque, se montrant incapables de prendre à défaut un adversaire qui a passé la majeure partie de son temps à défendre.

Pour le Togo, c'est un point presque inespéré. Qualifiés in-extremis pour cette CAN, les Éperviers semblaient condamnés à un rôle d'arbitre dans ce groupe. Ce nul amplement mérité pourrait rebattre les cartes et leur donner une belle dose de confiance pour les deux prochains matches.

Le Roy réussit son coup

Dans ce duel entre entraineurs français, c'est donc Claude Le Roy qui sort vainqueur en tenant en échec l'un des favoris pour la victoire finale. Ce dernier, qui débutait sa 9e CAN avec un 5e pays différent, proposait quelques coups dans son onze de départ avec Adebayor (sans club depuis 6 mois) en pointe, Romao défenseur central et Gakpe latéral droit. Les Éléphants de Michel Dussuyer, eux, misaient sur un trident offensif Kalou-Zaha-Kodjia, Aurier et Seri démarrant eux-aussi comme titulaires.

Le début de partie, équilibré dans le jeu, a vu les Ivoiriens montrer logiquement plus de maitrise technique dans leur approche. Mais face à des Togolais très appliqués dans le pressing et bien disciplinés, les occasions n'ont pas été légion. Seul Kodjia a buté sur Agassa (10e) durant le premier acte. A l'inverse, les Éperviers se sont progressivement décomplexés, sortant petit-à-petit de leur strict travail défensif pour se projeter vers l'avant. Une mésentente entre Ayité et Laba au moment de conclure (25e), une volée aussi instinctive qu'audacieuse d'Adebayor (27e) puis une sortie de Gbouhouo dans les pieds de Dossevi (30e), ont illustré les intentions togolaises, grandissantes au fil des minutes.

Le scénario de la partie, avec des Ivoiriens toujours aussi poussifs dans leur jeu collectif, a renforcé la confiance des Éperviers. En manque d'imagination, les Éléphants n'ont presque jamais pu menacer Agassa, tout juste inquiété par une frappe trop enlevée de Zaha (57e) et une tête non cadrée d'Aurier (88e). Le Togo, avec un brin de réalisme en plus, aurait même pu piéger les Ivoiriens si Laba avait mieux ajusté son coup de tête (76e). Ce point valide en tous cas la cohérence du plan de jeu mis en place par Claude Le Roy, tandis que les Ivoiriens, frustrés, sont appelés à réagir dès le prochain match face à la RDC.

AFP
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1721872 : 1.64 mb
MEMORY : 1504376 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.