Publicite

Football : Tour préliminaire des compétitions africaines de clubs, les quatre représentants ivoiriens au front ce mardi et mercredi

Mardi et mercredi auront lieu les tours préliminaires de la coupe CAF (Confédération Africaine de Football) et de la ligue des champions africaine. Les quatre représentants ivoiriens que sont l’ASEC Mimosas, le Sporting Club de Gagnoa, le FC San Pedro et le Stade d’Abidjan sont très attendus à ce stade de la compétition. Le point sur leur état de forme et leurs adversaires.
Publicite

Les adversaires des clubs ivoiriens

Les tours préliminaires des compétitions africaines de clubs se dérouleront cette semaine, d’abord le mardi puis le mercredi. Les équipes engagées en coupe de la CAF (l’équivalent de l’Europa League) ouvrent le bal demain mardi, 27 novembre 2018. Le football ivoirien sera représenté par deux clubs, à savoir le FC San Pedro (3e de la ligue 1 lors de la saison 2017-2018) et le Stade d’Abidjan. Ce dernier a perdu la coupe nationale contre l’ASEC, mais profite du triplé du champion ivoirien, la saison dernière, pour participer à la coupe africaine.

Les portuaires du FC San Pedro recevront, au Stade Robert Champroux, ce mardi à partir de 16H, le Armed Forces, de la Gambie (le pendant gambien de la SOA en Côte d’Ivoire). Quant au stade d’Abidjan, il sera en déplacement en Mauritanie pour y affronter le Nouakchott King’s.

Au niveau des éliminatoires de la phase finale de la champion’s league africaine, nos représentants sont l’ASEC Mimosas et le Sporting de Gagnoa, respectivement 1er et 2e de la précédente saison de Ligue 1. Alors que l’ASEC accueillera le Mangasport du Gabon au Robert Champroux, ce mercredi après-midi, le Sporting Club de Gagnoa s’envolera pour l’Algérie en découdre avec le JS Saoura.

Peut-on attendre de bons résultats de la part de nos représentants ?

Mais quel est l’état de forme de nos clubs à quelques heures de ces rencontres ?

Commençons par l’ASEC d’Abidjan, en qui sont placés tous les espoirs des ivoiriens fort de son expérience et de son passé dans la compétition. Le champion ivoirien en titre est actuellement 6e de la Ligue 1 avec 16 points + 3 à 9 longueur du 1er, la SOA.

Après un début de saison cahin caha les Jaune et Noir se sont bien repris lors des deux dernières journées, les 10 et 11e. Ils ont d’abord battu le rival historique, l’Africa Sport, par le score de 3 buts à 1, puis ont dynamité la lanterne rouge du Moossou FC, qui venait pourtant d’humilier le leader, la SOA, par 3 buts à 0. Cette pente ascendante des Mimosas nous donne des raisons d’espérer une victoire contre les Gabonais, de parfaits inconnus de la compétition. Mais attention !

3e du championnat après la 11e journée (19 pts + 3) et dauphin de l’ASEC lors de la saison 2017-2018, le Sporting Club de Gagnoa a peut-être hérité de l’adversaire le plus difficile parmi nos représentants. Quand on sait qu’il n’est pas toujours aisé d’aller jouer en Afrique du nord, il faudra aux hommes venus du Goh de très solides nerfs, surtout en défense, cette défense qui a encaissé pour l’heure 9 buts en Ligue 1. Il s’agira, il est certain, pour le FC Gagnoa, de limiter les dégâts en Algérie et au mieux revenir avec un nul. Après avoir tranquillement battu l’ASEC et l’Africa cette saison, le SC Gagnoa ne doit pas paniquer face à des magrébins, passés maître dans l’art de la provocation et déstabilisation.

Le FC San Pedro devrait normalement faire un bon résultat face à Armed Forces de la Gambie, qui n’est pas connu pour être un grand pays de football. Actuel 4e du championnat avec 18 pts +4, le FC San Pedro reste sur une défaite (1-2) face à l’Africa Sport. Vigilance donc surtout que le club du président Mohamed Ali Hachicha n’a aucune expérience en coupe africaine.

Toutefois les portuaires rêvent de faire autant que leurs camarades du Sewe Sport de San Pedro, finalistes de la Coupe CAF en 2014, mais aujourd’hui rétrogradés en seconde division.

Parlant justement de seconde division, le 4e et dernier représentant ivoirien en coupe africaine provient de celle-là. Le Stade d’Abidjan, ce club au glorieux passé, même en compétition africaine, ne fait plus frémir. Noyé aujourd’hui dans la division inférieure, il cherche ses marques. Ainsi il faudra se méfier de Nouakchott King’s, d’autant plus que le football mauritanien a pris des galons. La sélection nationale, les Mourabitounes, viennent d’ailleurs de se qualifier pour la prochaine CAN, pour la première fois de son histoire.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

 

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1705776 : 1.63 mb
MEMORY : 1477200 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.