Junior NBA 2018 : Les meilleurs joueurs représenteront l’Afrique au championnat du monde

Le responsable Afrique de la Junior NBA, Amadou Gallo Fall, a révélé, à Abidjan, la mise en place d’une équipe masculine et féminine, formés des meilleurs joueurs de l’édition 2018, qui représenteront en août, le continent à l’occasion du tout premier championnat du monde, aux Etats-Unis, lors de lancement de la troisième édition, samedi, au parc des sports de Treichville.


"Nous avons le premier championnat junior NBA qui se passera en août en Orlando, aux Etats-Unis. Nous sommes en train de mettre en place une équipe de filles et de garçons pour représenter l’Afrique pour aller se frotter à celles des autres continents", a-t-il déclaré, lors d’un point de presse, ajoutant que la Côte d’Ivoire qui regorge de beaucoup de talents, aura des joueurs dans ces deux équipes continentales.

Selon M. Fall, la Junior NBA est un programme qui utilise le basket comme outil pour enseigner les valeurs sociales aux jeunes et pour leur permettre de se développer. L’objectif des initiateurs, a-t-il précisé, n’est pas forcément de former des joueurs professionnels qui évolueront au plus haut niveau, mais de mettre à la disposition de ces jeunes amoureux du basketball, "un programme qui va les aider dans leur vie".

Le conseiller technique du ministre des Sports et des Loisirs, Doumbia Adama et le président de la Fédération ivoirienne de basketball (FIBB), Mathieu Agui, ont salué l’institution de compétition des jeunes qui permettra d’assurer la relève.

Selon le représentant du ministre François Amichia, le tournoi rentre dans la vision du ministère qui appelle au renforcement de la collaboration et des rapports entre les fédérations sportives nationales, les entreprises privées et les organisations internationales qui œuvrent au développement du sport en général, et le basketball en particulier.

La compétition, depuis son institution en Côte d’Ivoire, est sponsorisée par la société de téléphonie mobile MTN. Son directeur commercial et Marketing, Jean Charles Fourier a expliqué cet accompagnement par la volonté de son entreprise de célébrer le sport et d’offrir une plateforme aux jeunes par le truchement du basketball qui favorise "le succès et le travail en équipe".

La junior NBA met en compétition des équipes féminines et masculines des établissements secondaires d’Abidjan. Au total, 60 équipes (30 masculines et 30 féminines) du nom de la NBA américaine s’affronteront jusqu’en mai pour laisser place aux éliminatoires entre les meilleures des deux conférences.

En matchs d’exhibition disputés à l’ouverture, la National Centre d’Abidjan, chez les filles, a pris le meilleur sur le Lycée américain (27-8) quand, Voltaire dominait Académie Riviera Karisma (20-9).

L’édition 2017 avait vu le sacre des garçons de Sacramento Kings du Collège moderne de Cocody et des filles de Charlotte Hornets du Groupe scolaire Lagune de Koumassi.


fmo/AIP

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1678888 : 1.6 mb
MEMORY : 1446912 : 1.38 mb