Publicite

Sport: Après la condamnation de son coach, le CO Bouaflé demande pardon aux populations

24 heures après  à la condamnation de l’entraîneur  du Club omnisports (CO) de Bouaflé, Sanogo Hamed, le vice-président dudit Club, Boli Bi Boli, a , au nom de l’instance dirigeante  présenté les excuses aux populations de Séguéla, aux forces de l’ordre et à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) pour l’acte répréhensible posé par son  entraîneur. 
Publicite


Appréhendé samedi dernier  en possession d’un pistolet lors du match de la sixième journée de la deuxième division (D2) face au Siguilolo de Séguéla, Sanogo Hamed a été condamné depuis ce mercredi à 6 mois de prison ferme et à une amende de 700 000 francs.

Le vice-président, Boli Bi Bolieprésentant du CO Bouaflé venu assister à l’audience a, au terme du procès, demandé pardon à l'ensemble des acteurs du sport ivoirien.

" Je demande pardon. Pardon, parce qu’il a fait entrer une arme dans une enceinte sportive. Pardon, parce que nous avons fauté par l’intermédiaire de notre coach. Pardon aux dirigeants du Siguilolo, aux hommes en arme, au monde sportif”, a-t-il déclaré.


Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1693176 : 1.61 mb
MEMORY : 1460912 : 1.39 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.