Publicite

Sport: CAN 2019, Patrick M’Boma suscite la colère des Ivoiriens après une déclaration sur les Éléphants

Patrick M’Boma s’est complètement mis à dos les supporteurs ivoiriens. Après avoir déjà égratigné les Éléphants lors des phases de poule, l’ancien attaquant des Lions Indomptables a récidivé après leur victoire contre les Aigles du Mali. Selon lui, face à l’Algérie, la route de la Côte d’Ivoire ‘’va prendre fin’’.
Publicite

M’Boma et ses nombreuses critiques

Patrick M’Boma aurait-il un problème particulier avec les Éléphants de Côte d’Ivoire ? se demandent les Ivoiriens. L’ex attaquant camerounais, actuel consultant pour Canal +, s’est encore attaqué aux Éléphants de Côte d’Ivoire, après ses nombreuses allusions lors des phases de poule. Suite à la pénible qualification contre les Aigles du Mali, l’ancien buteur a déclaré que « Cette équipe des Éléphants qui jouent sans système de jeu, ne mérite pas de passer les 8ème de finale. Face à l'Algérie, sa route va prendre fin. ». Pour lui donc, la Côte d’Ivoire sera éliminée ce jeudi en quart de finale.

Patrick M’Boma garderait-il encore quelques dents contre les Éléphants de Côte d’Ivoire, dix ans après l’époque de la rivalité féroce entre Camerounais et Ivoiriens ? De nombreux Ivoiriens le pensent. Ils sont convaincus que l’ancien attaquant des Lions Indomptables ne porte pas en cœur la Côte d’Ivoire, à cause de cette rivalité qui a eu cours dans les années 2000. On le traite donc de jaloux et d’aigri.

De durs propos, mais réalistes

Mais, peut-on vraiment dire que les propos de M’Boma transpirent uniquement la jalousie ? Si le consultant de Canal + est peut-être animé d’un certain ressentiment envers les Éléphants de Côte d’Ivoire, il faut tout de même reconnaître que sa déclaration est froide de vérité. Les Ivoiriens le savent au fond d’eux-mêmes, cette équipe n’a aucun système de jeu. Depuis le début de la compétition, elle ne fait que subir le jeu de ses adversaires. La tentation serait grande de la comparer à l’équipe tatillonne (en tout cas dans les débuts) de 2015. Malheureusement, il n’y a rien de commun ; la troupe emmenée par Hervé Renard avait ce supplément d’âme. Pour cette édition de la CAN, l’on ne voit que des joueurs en deçà de leur niveau actuel. Le cas le plus évident est celui de Nicolas Pépé, sans doute perturbé par l’intérêt que lui portent les grosses écuries européennes.

« J’ai peur car si nous continuons de jouer sans le cœur, nous serons humiliés par l’Algérie »

Très remonté contre les prestations de l’équipe nationale, un membre de la FIF, qui a requis l’anonymat, a averti que « La Côte d’Ivoire sera en difficulté si elle affronte des équipes bien regroupées. Car son manque d’agressivité va permettre aux adversaires d’installer leur jeu et de percer la défense qui finira par craquer à force de subir. C’est ce qui risque d’arriver contre l’Algérie, notre prochain adversaire ». Il ajoute qu’« En plus d’être rapides et réalistes, ils [les Algériens] défendent vraiment bien. J’ai peur car si nous continuons de jouer sans le cœur, nous serons humiliés par l’Algérie. Nous n’avons aucune chance de les battre si nous ne progressons pas dans la technicité et dans l’agressivité. Nous avons de très bons joueurs, mais il manque l’envie et la collectivité ».



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1701696 : 1.62 mb
MEMORY : 1465128 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.