Publicite

Football : Le vice-président de la FIF, Sory Diabaté parle du cas Zaha

La semaine dernière, la non convocation de Wilfried Zaha pour le match contre le Rwanda, le 9 septembre 2018, avait provoqué une vive polémique en Côte d’Ivoire. Après la rencontre, sanctionnée par une victoire des Eléphants de Côte d’Ivoire, 2 buts à 1, M. Sory Diabaté, le vice-président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a tenu à parler du cas Zaha pour répondre aux critique faites au sélectionneur Kamara Ibrahim.
Publicite

C’est une décision personnelle de Wilfried Zaha.

Au cours d’une conférence de presse, le vice-président de la FIF et président de la ligue professionnelle de football, M. Sory Diabaté, est revenu sur le cas Wilfried Zaha. Selon lui, il n’y a pas matière à disserter sur une simple absence en sélection nationale. « Si vous suivez bien notre fonctionnement, nous ne répondons jamais aux parents des joueurs. Nous n’allons pas répondre au père de Wilfried Zaha. Ce qui compte pour nous, c’est que ce garçon, à un moment donné, a pris une décision forte, celle de venir jouer pour la Côte d’Ivoire, alors qu’il avait le choix entre la Côte d’Ivoire et l’Angleterre, ce n’est pas n’importe quel pays. Donc c’est un acte qu’il a posé, il est venu, il a fait la CAN avec nous et il est reparti. Maintenant, ce joueur, comme le coach l’a dit, a estimé qu’il ne pouvait pas être là pour ce match. ». De l’avis donc de M. Sory Diabaté, l’absence de Wilfried Zaha est une décision personnelle du joueur, lui-même. Cette décision aurait été prise après une concertation avec le coach, Kamara Ibrahim. Préférant taire le contenu de la discussion entre le joueur et l’entraineur, le vice-président de la FIF fait mijoter les Ivoiriens : « L’entraineur, quand il a fini de parler avec le joueur, il a rendu compte de ses discussions avec le joueur. Souffrez que je n’en dise pas plus. ». Nous ne sommes pas plus avancés…

Le joueur reste sélectionnable

Même s’il n’était pas présent contre le Rwanda, M. Sory Diabaté affirme que les portes sont toujours ouvertes au joueur de Crystal Palace, en Angleterre. Il déclare à ce sujet que : « Wilfried Zaha reste un joueur sélectionnable en équipe nationale de Côte d’Ivoire. Il y a eu un échange avec l’entraineur et quand ça sera nécessaire, l’entraineur appellera Zaha. Sa décision lui appartient de revenir en sélection ou pas. Tout ce qui se dit autour, on ne va pas faire de commentaires, on ne va pas créer de polémiques (…) Personne ne dit, personne ne sait ce que Zaha a dit à Kamara. Moi je sais ce que Kamara m’a dit après sa conversation avec Zaha ».

Le jeudi dernier, le père de l’attaquant avait produit une vidéo dans laquelle il reprochait au sélectionneur national, Ibrahim Kamara, d’avoir un problème personnel avec son fils parce que ce dernier lui aurait posé certaines conditions de travail au nom de ses camarades. A ce sujet d’ailleurs, certaines rumeurs (des médisances ?) affirment que Wilfried Zaha a dénoncé, entre autres, le fait que les joueurs appelés en sélection dormaient à deux dans une même chambre. Zaha aurait soutenu qu’il n’était pas d’accord avec cette contiguïté, qui a pourtant cours depuis des années. Des légendes comme Didier Drogba ont partagé leurs chambres avec un coéquipier. L’ex buteur de Chelsea occupait, régulièrement, le même lit que Kouassi Blaise, l’ex défenseur rugueux de Guingamp et de l’Asec d’Abidjan.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1706424 : 1.63 mb
MEMORY : 1475760 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.