A Nice, Le Pen tente de séduire l'électorat filloniste

Marine Le Pen tenait hier soir, jeudi 27 avril, son premier meeting d'entre deux tours, à Nice dans les Alpes-Maritimes, un département où elle est arrivée en tête du premier tour. Devant 4 000 partisans, la candidate d'extrême-droite a prononcé un discours plus rassembleur qu'à l'accoutumée dénonçant la mondialisation, attaquant l'immigration, tout en ciblant son adversaire, Emmanuel Macron.
Avec notre envoyé spécial à Nice, Pierre Firtion

« Hier, elle a fait une opération d’ouverture sur sa gauche. » Ce sympathisant frontiste résumait en début de meeting ce qu’il pensait être la stratégie à suivre pour Marine Le Pen : « Il faut qu’elle réussisse ce soir la même opération sur sa droite avec Estrosi comme tête de Turc. »

Ses vœux seront finalement exaucés. En égrenant les noms des soutiens d’Emmanuel Macron, la candidate d’extrême droite cible le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), ancien maire de Nice : « Robert Hue, Manuel Valls ou Christian Estrosi. » L’ancien maire de Nice est conspué par la salle.


Vous voyez derrière les phrases creuses fabriquées par les communicants et prononcées par un orateur souvent sentencieux et narcissique, il y a en effet un projet de dilution de notre pays, de ses valeurs, de ses repères, de sa justice sociale, de son unité.

La candidate dénonce ensuite la mondialisation, puis s’en prend à l’immigration et au terrorisme islamiste. Objectif : sensibiliser l’électorat de droite. Pour se faire, rien de mieux que d’attaquer son adversaire sur ces sujets-là : « Comment accepter que monsieur Macron puisse au lendemain d’un attentat répondre comme un gamin sec à un oral : "Je ne vais tout de même pas inventer un programme contre le terrorisme dans la nuit !" Quelle indécence ! »

Ce discours, parviendra-t-il à séduire l’électorat de droite ? Cet électeur a l’air en tout cas d’avoir fait son choix. Il votera pour Marine Le Pen : « On a les mêmes convictions. On est la même droite. » Des électeurs Les Républicains que la candidate devra néanmoins convaincre en nombre pour pouvoir espérer l’emporter le 7 mai.

RFI

Laisser un commentaire

PEAK : 1731168 : 1.65 mb
MEMORY : 1524640 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.