Publicite

Afrique : Acquitté par la CPI, Jean-Pierre Bemba attend toujours de recouvrer la liberté

Tantôt perçue comme un signe de la neutralité de la Cour Pénale Internationale, tantôt comme une volonté d’embêter le pouvoir de Kinshasa, l’acquittement de Jean-Pierre Bemba ne finit pas de nourrir la controverse. Pendant ce temps, le chapitre Jean-Pierre Bemba continue de s’écrire à la CPI avec une casserole qui lui pend encore aux basques.
Publicite


L’acquittement controversé de Jean-Pierre Bemba

Vendredi 8 juin dernier, l’ancien vice-président de la République Démocratique du Congo avait été acquitté par la Cour Pénale Internationale, à la grande joie de ses partisans. Il était inculpé pour crimes de guerre et crimes contre l’Humanité commis entre 2002 et 2003 alors que ses hommes sont rentrés en Centrafrique pour soutenir le Président Ange Felix Patassé. Avec son acquittement les détracteurs de la CPI ont commencé à nuancer leurs propos. D’autres se sont mis à rêver, comme les partisans de Laurent Gbagbo. L’impartialité de la CPI, depuis lors, fait sa route, bon gré mal gré. Par contre, certains observateurs ont vite déchanté, y voyant une volonté de la Cour Pénale Internationale - manipulée par des mains obscures - d’embêter l’actuel chef d’Etat Joseph Kabila, candidat à sa propre succession lors de la prochaine présidentielle.

Toutefois, même si Jean-Pierre Bemba est acquitté par la CPI, il n’est pas pour autant sorti des ennuis judiciaires.

Un rhume pour Jean-Pierre Bemba

Bien qu’il ait été acquitté le vendredi dernier, l’ancien chef rebelle n’est pas pour autant libre. Le leader congolais n’a pu recouvrer sa liberté en raison d’une autre affaire le concernant à la CPI. Il a été déclaré coupable d’atteinte à l’administration de la Cour Pénale Internationale. De fait, il aurait suborné des témoins depuis sa cellule à Scheveningen afin d’arrondir les angles.  Compte tenu de cette autre accusation, il devrait encore attendre quelques jours, voire quelques mois avant de quitter définitivement sa prison à la Haye.

La décision des juges renvoyée à ce mercredi

Les juges étaient réunis ce mardi pour statuer sur la remise en liberté de Jean-Pierre Bemba en attendant leur décision finale. Ce procès, qui n’a duré qu’une heure, a vu le report, par les juges de première instance, de leur décision à ce mercredi. Jean-Pierre Bemba, de son côté, a demandé à bénéficier d’une liberté provisoire en Belgique en attendent la décision des juges. Quant à son avocat, il demande une liberté immédiate de leur client après l’acquittement de la CPI.

Paula k. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1736936 : 1.66 mb
MEMORY : 1494776 : 1.43 mb