Publicite
 

Etats Unis : Près de 15 kilo de viande de brousse en provenance de la Côte d’Ivoire saisis

Les responsables américains des douanes et de la protection des frontières (CBP) à l'aéroport international O'Hare de Chicago ont saisi près de 15 kilogramme de viande de brousse sur un passager en provenance de la Côte d’Ivoire. Le voyageur n’aurait pas reçu d’amende, mais son colis a été détruit pour des raisons sanitaires. 
Publicite

La viande boucanée interdite aux Etats Unis 

Des agents des douanes américaines ont intercepté 32 livres de viande (près de 15 kilo) sur un voyageur qui serait venu de Côte d’Ivoire. « Il l’a déclaré » (son colis), a indiqué à Fox News, Steve Bansbach, porte-parole du bureau du CBP à Chicago. Il ajoute : « Il a affirmé qu'il avait de la viande sur lui lors de l'inspection. Nous avons effectivement constaté qu’il avait de la viande de rat africain, 32 livres en tout ».

Selon Bansbach, les principales préoccupations concernant les viandes importées sont la possibilité d'introduire la peste porcine africaine (PPA), ou d'autres maladies contagieuses, aux États-Unis.

Les viandes provenant de régions ou de pays touchés par la PPA, notamment la Sardaigne, l’Afrique subsaharienne et surtout certaines régions de l’Afrique de l’Ouest, sont interdites d’entrée aux Etats Unis, informent le CBP sur son site internet. 

Les services des douanes américaines précisent que même si la peste porcine africaine (PPA) affecte les porcs domestiques et sauvages, les humains ne peuvent la contracter. Toutefois, les individus peuvent porter ou propager la PPA via des vêtements, des véhicules ou du matériel contaminés.

L’Ivoirien a été sensibilisé sur la peste porcine africaine 

Bansbach a ajouté que les responsables américains sont « préoccupés par d'autres maladies qu'elle (la viande importée) pourrait véhiculer, et pas seulement par la PPA ».

Le passager ivoirien n’a pas reçu d’amende, vu qu'il avait déclaré sa marchandise. « Nous l'avons détruite et l'avons sensibilisé", a confié le porte-parole du bureau du CBP à Chicago.

L’Ivoirien en question avait sans doute emporté cette viande de brousse à des fins commerciales (restaurant africain) ou personnelles (les bonnes choses du pays lui manquaient).



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1705656 : 1.63 mb
MEMORY : 1467888 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.