Incident à Ouagadougou: deux versions s'opposent

Moins de 48 heures après le double attentat contre l’ambassade de France et l’état-major général des armées dans la capitale du Burkina Faso, un nouvel incident a eu lieu tard cette nuit dans la zone de Ouaga 2000. Mais deux versions s'opposent.

Moins de 48 heures après la double attaque qui a visé l'ambassade de France et l'état-major des armées à Ouagadougou, un nouvel incident s'est produit cette nuit dans la capitale burkinabè sans qu'on sache encore exactement ce qu'il s'est passé.

Ce dimanche matin, une source gouvernementale nous affirmait que trois individus avaient tenté cette nuit de forcer un contrôle du GSPR, la garde présidentiel, à l’intersection du boulevard Zagre et de l’avenue Khadafi qui mène au palais présidentiel. Deux des individus se sont échappés. Le troisième, interpellé, a été tué vers 4h du matin alors qu'il tentait de saisir l’arme d’un des gardes pour s’enfuir.

Mais cette version est désormais contredite par une autre, émanant du service de communication de la gendarmerie. Celle-ci ne parle que d’un seul homme tué au niveau du poste de contrôle du GSPR. Selon nos sources, il a été abattu après des tirs de sommation qu’il n’a pas voulu respecter.

On ne sait pas encore si cette affaire est liée à la double attaque de vendredi. Les forces de défense et de sécurité sont en tout cas sur la défensive, d'autant plus que les premiers éléments de l'enquête ont montré que la majorité des terroristes abattus étaient burkinabè. Ces versions contradictoires et cette situation confuse témoignent de la grande fébrilité dans laquelle se trouve Ouagadougou.

RFI

Laisser un commentaire

PEAK : 1741904 : 1.66 mb
MEMORY : 1522504 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.