International : Le président nigérien Mahamadou Issoufou lauréat du Prix Mo Ibrahim 2020

Le président sortant du Niger, Mahamadou Issoufou, qui laissera sa place à un nouveau président début avril, a remporté lundi le prix Mo Ibrahim 2020, qui récompense une "gouvernance exceptionnelle" en Afrique. "Le Comité du Prix souligne le leadership exceptionnel du président Issoufou, à la tête d’un des pays les plus pauvres au monde, confronté à un cumul de défis apparemment insurmontables", annonce un communiqué de la Fondation Mo Ibrahim.   

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé, lundi, avoir remporté le prix Mo Ibrahim récompensant des dirigeants africains reconnus pour leur learship et la promotion de la bonne gouvernance.

« La fondation Mo Ibrahim vient de l’honorer. Je considère ce prix comme un encouragement pour continuer à penser et à agir en vue de promouvoir les valeurs démocratiques et la bonne gouvernance non seulement au Niger, mais aussi en Afrique et dans le monde », a réagi le président Mahamadou Issoufou sur sa page Facebook.

Mahamadou Issoufou, 68 ans, a été président du Niger pendant 10 ans, renonçant à un troisième mandat. Il est le premier dirigeant de l’espace francophone à remporter ce prix d’excellence. Mohamed Bazoum, dauphin de M. Issoufou, a été élu après un second tour fin février aux résultats contestés par l’opposition, occasionnant des troubles dans Niamey qui ont fait deux morts.

Fondé par Mo Ibrahim, riche entrepreneur des télécommunications d’origine soudanaise, le prix récompense un ancien chef d’Etat ou de gouvernement d’un pays d’Afrique subsaharienne pour son travail dans l’intérêt du public ou son action en faveur du développement durable.

M. Issoufou est le sixième lauréat du prix Mo Ibrahim, richement doté, qui n’avait été plus été décerné depuis 2017, faute de candidat réunissant les qualités requises.

Outre le président du Niger, cinq anciens présidents africains ont été récompensés depuis 2007, quand le prix a été accordé pour la première fois : le Mozambicain Joaquim Chissano (2007), le Botswanais Festus Gontebanye Mogae (2008), le Capverdien Pedro De Verona Rodrigues Pires (2011), le Namibien Hifikepunye Pohamba (2014), et la Libérienne Ellen Johnson Sirleaf (2017).

L’ancien président sud-africain Nelson Mandela, icône de la lutte contre l’apartheid, avait été fait lauréat honoraire du prix en 2007.

Les lauréats du prix Mo Ibrahim reçoivent cinq millions de dollars, versés sur dix ans, puis une allocation à vie annuelle de 200 000 dollars.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1705272 : 1.63 mb
MEMORY : 1496800 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.