International : Sommet Afrique-France à Montpellier, la jeunesse Africaine dénonce le paternalisme de la France, 26 œuvres d’art restitués bientôt

Le sommet Afrique-France se tient à Montpellier en France. Ce  vendredi 8 octobre 2021,  le président français Emmanuel Macron a reçu plusieurs jeunes Africains afin qu'ils s'expriment sur des sujets aussi variés dont la démocratie dans leurs pays respectifs, mais aussi les relations entre leur pays et la France.


Venus de tout le continent africain, ces jeunes Africains ont exprimé sans ambages, leurs attentes et frustrations sur la démocratie et la relation avec la France, interpellant directement le président Emmanuel Macron lors d'un sommet inédit Afrique-France à Montpellier, qui privilégiait la parole de la société civile.

Lors d'une séance plénière très électrique et sous des tonnerres  d'applaudissements, sans complaisance mais avec humour, les onze jeunes malien, burkinabé, kényan, camerounais…  invités à dialoguer, ont fustigé le "colonialisme", "l'arrogance" ou le "paternalisme français".

Ils ont interpellé sans ménagement le président français, hôte de ce sommet inédit sans chefs d'État africains, privilégiant la société civile. Défendant sa "sincérité" et niant tout "paternalisme", Emmanuel Macron s'est avoué "bousculé", au cours d'un dialogue parfois tendu.

Le fait marquant, c’est sans nul doute l’intervention d’Adam Dicko du Mali. Elle n’a pas fait l’économie de mots à Macron  « (..) La présence de la France au Sahel est la conséquence de l'intervention de la France en Libye qui à l'époque a ignoré Africain Union" déclare Adam Dicko à Emmanuel Macron. Elle poursuit : "monsieur le président on peut être sincère et courtois "En réponse de ce que le président Français avait dit sur le Mali "Sans la France au Sahel, il n'y aurait pas de gouvernement au Mali".

Elle lui lance ceci : "sans l'Afrique la France n'existerait pas". Elle termine en le regardant droit dans les yeux : " Arrêtez de faire croire que vous êtes intervenus au Mali pour aider l'Afrique. Vous êtes intervenus pour réparer votre faute en Lybie et surtout protéger vos intérêts. Après tout le terrorisme vous menace aussi », a-t-elle déclaré l’une des représentantes  du Mali  devant l’auditoire Français et Africain.

Sommet Afrique-France: Macron annonce la restitution de 26 œuvres d’art pillées en Afrique
Le Président français, Emmanuel Macron, a annoncé vendredi 8 octobre 2021, la restitution, à la fin du mois, de 26 œuvres d’art pillées au Bénin. L’annonce a été faite dans le cadre du 28ème sommet Afrique-France qui se tient à Montpellier. Cette restitution des œuvres d’art au Bénin sera suivie par celle au Sénégal et à la Côte d’Ivoire, avant de se poursuivre aux autres pays africains.
“Restituer des œuvres à l’Afrique, c’est rendre accessible à la jeunesse africaine sa culture. Ces restitutions seront aussi la fierté de la France”, a déclaré le Président français.

Pour M. Macron, cette dynamique doit se faire progressivement avec la construction de musées permettant leur bonne conservation et s’inscrire dans un cadre universel permettant la circulation des œuvres pour que les jeunes Africains découvrent leur culture, mais aussi les créations artistiques européennes, tout en permettant aux jeunes Européens de découvrir la culture africaine.

En plus des 26 œuvres pillées au palais d’Abomey, des œuvres seront remises à la Côte d’Ivoire, dont, selon des sources diplomatiques, le “Djidji Ayokwe”, célèbre tambour parleur Ebrié actuellement au musée du Quai Branly et réclamé de longue date par Abidjan.
“Le travail de mémoire de l’esclave et de la colonisation est enfin permis. Les œuvres restituées participent à cette réparation”, a déclaré l’historien et politologue à l’Université d’Abidjan, Arthur Banga.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1751144 : 1.67 mb
MEMORY : 1544952 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.