Publicite

Le pape François pardonne l'avortement

Dans l'enseignement de l'Église catholique romaine, l'avortement est un péché grave.

A partir du 8 décembre 2015 jusqu'au 26 novembre 2016, au cours d'une extraordinaire année sainte sur le thème de la miséricorde, tous les prêtres sont en mesure de pardonner pour avortement si les femmes se repentent "avec un cœur contrit», a déclaré le pape dans une lettre publiée par le Vatican ce mardi.
François, le premier pape non-européen en 1300 ans est connu pour sa tolérance sur des sujets tabous.

" Ceci est loin d'être une tentative de minimiser la gravité de ce péché, mais d'élargir la possibilité de montrer la miséricorde ", a déclaré le père Federico Lombardi, le porte-parole principal du Vatican, aux journalistes.
Pour le porte-parole adjoint du Vatican, le père Ciro Benedettini, "pour le moment" le changement ne serait appliqué que pendant l'année sainte.
Un prêtre de l'archidiocèse de Westminster à Londres, le père Stephen Wang, a déclaré à la BBC qu'il croit que le pape essayait de soulager les souffrances des femmes après un avortement.

‘’C'est intéressant la façon dont il le dit dans cette lettre. La première chose qu'il souligne est combien il est important pour nous tous en tant que société, et en tant qu'individus de chercher à protéger les personnes vulnérables y compris les enfants qui ne sont pas encore nés. Et si vous voulez, il souligne la gravité de l'avortement et ce qu'il représente comme tragédie, ce sont ses propres mots - mais en même temps, et pour cette raison, il dit que nous devons tendre la main aux personnes qui souffrent à travers l'avortement, car dans de nombreux endroits, c'est très difficile de reconnaître la souffrance, il y a une sorte de déni. Et les femmes, les pères et grands-parents, les frères et sœurs ainsi que les mères ne savent pas vers qui se tourner’’, a justifié Stephen Wang.
Selon James Bretzke, professeur de théologie au ''Boston College'', le pape voulait insister sur la miséricorde et non le châtiment en embrassant la réconciliation au détriment de l'ex-communion dans l'église.

Le Groupe libéral ''Catholics for Choice'' a salué l'initiative du souverain pontife comme un geste d'engagement avec les femmes, mais a indiqué qu'aux USA, le taux d'avortements des femmes catholiques est le même que celui des femmes non-catholiques, soulignant le fossé entre l'enseignement religieux et la vie pratique.

BBC

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728744 : 1.65 mb
MEMORY : 1506016 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.