Maroc-Afrique: 2017, une année charnière

Décidément, l’année 2017 a été celle de l’ancrage par excellence du Maroc dans son continent et son engagement irréversible en faveur d’une Afrique unie, solidaire et prospère.

Nul ne peut contester que le coup de maître réalisé par le Royaume n’est autre que son retour, en janvier dernier, dans sa famille institutionnelle à l’Union africaine. Une adhésion considérée comme le couronnement de l’intense politique africaine du Maroc qui a atteint un nouveau seuil grâce à l’engagement fort et constant du Roi Mohammed VI, qui n’a eu de cesse de faire de la coopération avec les pays africains un des axes majeurs de la politique étrangère du pays.

Le Royaume a pu, au fil des années, s'ériger en un modèle pionnier dans son espace régional et continental, en renforçant ses partenariats traditionnels et en en tissant de nouveaux avec son environnement immédiat, l'Afrique.

Ainsi les multiples visites royales dans les pays africains ont créé une nouvelle dynamique dans les relations avec les pays du continent, à la faveur des multiples accords, publics et privés, signés et de l’offre marocaine de coopération diversifiée.

Pour s’en rendre compte, il n’est qu’à constater que, sous l’impulsion du Souverain, le Maroc a conclu, depuis l’an 2000, dans différents domaines de coopération, près d’un millier d’accords avec les pays africains.

C'est dans le sillage de ce regain économique que le Royaume a signé son retour à l’Union africaine en janvier, et demandé officiellement son intégration dans l’espace de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Pour rappel, les deux tiers des investissements étrangers du Maroc sont destinés à l'Afrique, ce qui a fait du Royaume le deuxième investisseur africain dans le continent et le premier dans l'ouest de l'Afrique, sachant que plus de 1.000 entreprises marocaines sont implantées en Afrique, notamment en Afrique subsaharienne, dans des secteurs aussi vitaux que l’agriculture, les banques et les finances, les télécommunications, l’immobilier, l’industrie pharmaceutique et la production d’engrais.

Au volet économique, cette année, qui touche à sa fin, a été marquée par un bilan des plus positifs avec des impacts socio-économiques à la lumière, notamment, des accords signés lors des visites royales dans plusieurs pays du continent, en particulier le Soudan du Sud (9 accords), le Ghana (au moins 25 accords), la Zambie (19 accords gouvernementaux et un accord de partenariat économique), et la Guinée-Conakry (8 accords). Ces des accords reflètent la volonté du Maroc de partager son expérience et son expertise avec ces pays dans les différents domaines.

Quant au volet religieux, les initiatives lancées par le Royaume ont été renforcées avec le lancement des travaux de construction d’une Mosquée en Guinée-Conakry et en Côte d’Ivoire et la tenue en décembre à Fès de la session ordinaire du Haut Conseil de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, avec la participation de quelque 300 membres du Conseil, représentant 32 pays africains.

L’année qui s’achève a été également distinguée par des initiatives de solidarité lancées par le Maroc dans le continent, dont la décision d’ouvrir un hôpital de campagne au Soudan du Sud et la remise d’équipements médicaux au profit de l’hôpital central de Juba, ainsi que d’un don humanitaire à ce pays confronté à des crises humanitaires.

Qu'on se le dise, l'Afrique est indéniablement le relais de croissance naturel du Maroc. Au-delà d’être un partenariat gagnant-gagnant/Sud-Sud, le modèle marocain en Afrique épouse les contours d’un réel cadre de co-développement.

HA/APA

Laisser un commentaire

PEAK : 1715536 : 1.64 mb
MEMORY : 1512280 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.