Un accord d’apaisement signé entre le RSP et les loyalistes au Burkina

Au palais du Mogho Naba, roi des Mossis, les loyalistes et un officier du RSP ont signé un accord d’apaisement dans la nuit de mardi à mercredi. Le RSP accepte d'être cantonné dans sa caserne et les loyalistes de reculer de 50 km autour de la capitale.

Les loyalistes n'ont néanmoins pas obtenu le désarmement du RSP comme ils le souhaitaient. Un peu plus tôt dans la soirée, le général Diendéré assurait que Michel Kafando serait « remis en selle » dès mercredi.

Un accord a été signé vers 22 h à Ouagadougou entre les forces loyalistes et les putschistes du Régiment de sécurité présidentielle. C'est un accord d'apaisement qui prévoit que le RSP du général Diendéré restera cantonné dans sa caserne tandis que les forces loyalistes reculeront d'une cinquantaine de kilomètres de la capitale.
Les forces loyalistes, qui souhaitaient désarmer le RSP, se contentent donc d'un cantonnement du régiment. Mais cet accord permet d'éviter l'affrontement alors que les chefs d'Etat de la Cédéao sont attendus ce mercredi matin dans la capitale burkinabè pour une deuxième mission de médiation. Lire la suite dans RFI...

Laisser un commentaire

PEAK : 1698056 : 1.62 mb
MEMORY : 1497440 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.